Kyôto : Le Higashi-Honganji (temple du voeu originel de l'Est) et le Nishi-Honganji (temple du voeu originel de l'Ouest) UNESCO

Publié le

Pas très loin de la grande gare principale, ces deux établissements peuvent représenter une bonne introduction dans le monde des temples et du bouddhisme.

Le Higashi-Honganji 東本願寺 (Temple du Voeu Originel de l'Est)

Le plus grand toit de bois du monde (76 m de long et 58 de large) couvre le Goei-dô, Salle du Fondateur, vaste espace à tatamis où vous pourrez vous asseoir, prier, ou vous imprégner des lieux.

Fondé en 1602 par le shogun (un général-guerrier et gouverneur dans l'ancien Japon) TOKUGAWA Iéyasu, ce temple est le siège de la branche Shin-shû (Vraie Terre Pure) de la secte bouddhiste Jôdo.

Kyôto : Le Higashi-Honganji (temple du voeu originel de l'Est) et le Nishi-Honganji (temple du voeu originel de l'Ouest) UNESCO

☆Le Jôdo Shinshû ou l'éveil bouddhique pour tous

La branche bouddhiste Jôdo Shinshû (de la Vraie Terre Pure), fondée par le moine Shinran Shônin (1173-1263), est l'une des plus répandues au Japon. Elle compte environ 8 millions de fidèles et des milliers de temples. Et pour cause, ce nouvel enseignement fut révolutionnaire, puisqu'il offrait à tout un chacun, même les plus démunis, les analphabètes, la possibilité de réaliser l'éveil bouddhique, sans passer par de fastidieuses pratiques ésotériques ou actions méritoires. Ce nouveau courant bouddhiste représente donc une voie, tout simplement par la foi et la prière, à la lumière du bouddha Amida et à son "voeu originel"d'harmonie et de paix.

L'empereur Meiji (1867-1912), bien plus tard, gratifia Shinran du titre posthume de «Grand Maître qui a vu la vérité».

Une statue du moine Shinran à Kyôto

Une statue du moine Shinran à Kyôto

Le Nishi-Honganji 西本願寺 (Temple du voeu originel de l'Ouest)

A quelques centaines de mètres, voici donc le Nishi-Honganji. Classé à UNESCO parmi les monuments historiques de l'ancienne Kyôto, il appartient également à la secte Jôdo.

Il fut construit en 1602, lui aussi, par TOKUGAWA Iéyasu, quand celui-ci décida de scinder en deux la branche bouddhiste Jôdo, par crainte d'un trop plein de pouvoir sur le peuple! Le premier fut donc baptisé: "Voeu Originel de l'Est" (Higashi Honganji), et celui ci: "Voeu Originel de l'Ouest"(Nishi Honganji).

Beau, grand, majestueux. Le vieux bois patiné craque et siffle sous les pas. Un moment de détente où les foules ne sont pas trop envahissantes..
Beau, grand, majestueux. Le vieux bois patiné craque et siffle sous les pas. Un moment de détente où les foules ne sont pas trop envahissantes..Beau, grand, majestueux. Le vieux bois patiné craque et siffle sous les pas. Un moment de détente où les foules ne sont pas trop envahissantes..
Beau, grand, majestueux. Le vieux bois patiné craque et siffle sous les pas. Un moment de détente où les foules ne sont pas trop envahissantes..

Beau, grand, majestueux. Le vieux bois patiné craque et siffle sous les pas. Un moment de détente où les foules ne sont pas trop envahissantes..

Derrière le bâtiment, à gauche, de beaux espaces de gravillons clairs plantés de pins tordus, ainsi qu'une magnifique porte peinte à ne pas manquer!

Kansaijin

Kyôto : Le Higashi-Honganji (temple du voeu originel de l'Est) et le Nishi-Honganji (temple du voeu originel de l'Ouest) UNESCOKyôto : Le Higashi-Honganji (temple du voeu originel de l'Est) et le Nishi-Honganji (temple du voeu originel de l'Ouest) UNESCOKyôto : Le Higashi-Honganji (temple du voeu originel de l'Est) et le Nishi-Honganji (temple du voeu originel de l'Ouest) UNESCO

Ci-dessous, mon livre, téléchargeable pour 1,99!

Publié dans KYOTO

Commenter cet article