Osaka : Shinsékai 新世界, le quartier du "nouveau monde" !

Publié le

Shinsékai en 1912
Shinsékai en 1912

Unique à Osaka, et même au Japon ! Figé dans les années 60-70, ce quartier criant de désuétude arbore une constellation de bariolages kitsch sur ses bâtiments fatigués et ternis par le temps, où se mêlent tourisme et vie de quartier populaire.

Son histoire est intéressante. L'idée fut, au début du XXe siècle, de construire un endroit appelé "Nouveau Monde" (qui a donc gardé son nom), inspiré de l'Occident tant admiré. On y a donc construit un drôle de monument (photo ci-dessus) ressemblant, soit disant, à l'Arc de Triomphe ! surmonté d'un autre qui a pour modèle la tour Eiffel ! : le Tsûtenkaku 通天閣 (bâtiment qui atteint le ciel). Du haut de ses 63m, il fut, à l'époque, la plus haute construction de toute l'Asie de l'est ! Il reliait par de petites télécabines ouvertes un parc d'attractions un peu plus loin. Suite à un incendie en 1943, ce Tsûtenkaku original a malheureusment du être démantelé. L'actuelle tour de 103m de hauteur, s'inspirant grossièrement de l'ancienne, a été construite en 1956 sur demande des citoyens très attachés à ce symbole d'Osaka.

La tour Tsûtenkaku (103m). Possibilité d'y monter.La tour Tsûtenkaku (103m). Possibilité d'y monter.

La tour Tsûtenkaku (103m). Possibilité d'y monter.

L'icône du quartier est un laid petit lutin-divinité nommé Billikèn, créé par une Américaine qui aurait vu ce personnage dans l'un de ses rêves. On le trouve à tous les coins de rues, et même davantage, à Shinsékai. Lui effleurer la plante des pieds et les doigts de pieds porterait bonheur. (ci dessous)

Billikèn prend même la forme de  la "Bouche de la Vérité" pour les amoureux! (3e photo)Billikèn prend même la forme de  la "Bouche de la Vérité" pour les amoureux! (3e photo)Billikèn prend même la forme de  la "Bouche de la Vérité" pour les amoureux! (3e photo)
Billikèn prend même la forme de  la "Bouche de la Vérité" pour les amoureux! (3e photo)

Billikèn prend même la forme de la "Bouche de la Vérité" pour les amoureux! (3e photo)

L'incontournable spécialité culinaire est... la côtelette panée en brochette KUSHIKATSU à tremper dans une sauce que l'on peut manger sur le pouce dans l'une des nombreuses gargottes spécialisées en la matière (ci-dessous). Pour ceux qui ne lisent pas le japonais, un petit challenge : essayez de trouver sur les photos l'idéogramme de "brochette" (KUSHI). Très éloquent, il est facile à repérer ! Réponse en fin d'article *

La côtelette en brochette a même son personnage en peluche !La côtelette en brochette a même son personnage en peluche !La côtelette en brochette a même son personnage en peluche !

La côtelette en brochette a même son personnage en peluche !

Vieux flippers, petits restaurants "miteux", gargottes d'un autre temps... C'est Shinsékai et si... Osaka selon les Japonais.

Ci-dessous une scène de convivialité, un endroit où l'on se rencontre pour jouer au Shôgi (sorte de jeu d'échecs japonais), un vieux théâtre de films pxrnos qui fait sourire de désuétude !

Notez sur la 1ère photo, les deux amis sont en savates ! Le quartier est si décontracté qu'il est même inutile d'enfiler ses chaussures pour sortir manger. Et la femme est assise sur une caisse de bière ! Un petit resto vraiment sans chichis !
Notez sur la 1ère photo, les deux amis sont en savates ! Le quartier est si décontracté qu'il est même inutile d'enfiler ses chaussures pour sortir manger. Et la femme est assise sur une caisse de bière ! Un petit resto vraiment sans chichis !Notez sur la 1ère photo, les deux amis sont en savates ! Le quartier est si décontracté qu'il est même inutile d'enfiler ses chaussures pour sortir manger. Et la femme est assise sur une caisse de bière ! Un petit resto vraiment sans chichis !

Notez sur la 1ère photo, les deux amis sont en savates ! Le quartier est si décontracté qu'il est même inutile d'enfiler ses chaussures pour sortir manger. Et la femme est assise sur une caisse de bière ! Un petit resto vraiment sans chichis !

Non, vraiment rien de beau ni d'élégant dans l'actuel Shinsékai, et c'est là, paradoxalement et justement son charme !

Kansaijin Auteure du livre : Une année de ma vie au Japon

*L'idéogramme de la brochette est : 串 ! (KUSHI "couchi" !)

Publié dans Osaka & Kôbé

Commenter cet article

Michel 17/12/2014 10:56

Osaka est une ville pleine de surprise, c'est une facette du Japon moderne très différente de Kyoto ou Nara. , je ne connais pas ce quartier situé je crois au sud de Tennoji. Si nous y retournons un jour je prend note.
Pour Didier il faut aller au Japon, j'y suis allé la 1ère fois en 2000 et depuis, en plus d'une vingtaine de trajets professionnels, nous y retournons tous les ans. C'est une caractéristique du Japon on aime à la folie ou pas du tout.

Kansaijin 20/12/2014 09:06

Quelques flocons dansants jeudi c'est tout. Par contre, les régions de Gifu, Nagoya... se sont recouvertes d'un manteau blanc.

Michel 19/12/2014 21:17

Il neige sur le Kansai?

Kansaijin 18/12/2014 05:42

Oui, et c'est très fouillis pittorèsque ! Oui, c'est à côté du zoo de Tennoji. On peut y aller à pied, en une petite demi-heure du temple Shitennoji.

Kansaijin 10/12/2014 13:32

Super ! Il faut venir, c'est un pays plein de découvertes

Didier 10/12/2014 11:58

La ville est superbe, à chacun de tes articles j'ai de plus en plus envie d'aller au Japon !