Kyôto : Le Sanjûsangendô 三十三間堂, temple aux 1001 statues !

Publié le

Kyôto : Le Sanjûsangendô 三十三間堂, temple aux 1001 statues !

Le Sanjûsangendô 三十三間堂, ou "Pavillon aux 33 Intervalles (entre deux piliers qui le soutiennent)"est un très vieux temple bouddhiste d'environ 750 ans. Avec ses 120m de longueur il atteint le record du plus long bâtiment en bois du monde ! Il semble s'étendre à perte de vue.

Dans la pénombre de son intérieur s'érige, de manière très impressionnante, comme une dense armée de 1000 statues d'or patiné par le temps de la déesse Kannon. De la taille d'êtres humains, elles sont parfaitement alignées. En leur centre règne la 1001ème, beaucoup plus grande et assise sur sa fleur de lotus.

Dans l'entrée, où flotte déjà dans l'air cette fumée d'encens grise fleurie, caractéristique des temples japonais, vous vous déchaussez (encore !), et enfilez vos pantoufles pour la visite...

Bienvenue dans cette atmosphère hors du commun...

*Les prises de photos de l'intérieur étant de la plus stricte et impardonnable interdiction, ces clichés sont des photos du pamphlet du temple.

Les 1000 Kannon alignées. Semblant, à priori, identiques, elles sont ablolument TOUTES différentes ! D'aspect bizarrement tentaculaires, elles possèdent une infinité de bras (officiellement 1000 et 21 paires dans la réalité, ce qui est déjà beaucoup!). Vous noterez que leurs mains minutieusement sculptées tiennent différents outils, expression de la compassion de la divinité envers les hommes (et femmes bien entendu), à vouloir venir en aide à tout un chacun selon ses besoins spécifiques. Je suis toujours très surprise de la place prépondérante du matériel au Japon dans l'expression de l'amour et de la compassion...

Les 1000 Kannon alignées. Semblant, à priori, identiques, elles sont ablolument TOUTES différentes ! D'aspect bizarrement tentaculaires, elles possèdent une infinité de bras (officiellement 1000 et 21 paires dans la réalité, ce qui est déjà beaucoup!). Vous noterez que leurs mains minutieusement sculptées tiennent différents outils, expression de la compassion de la divinité envers les hommes (et femmes bien entendu), à vouloir venir en aide à tout un chacun selon ses besoins spécifiques. Je suis toujours très surprise de la place prépondérante du matériel au Japon dans l'expression de l'amour et de la compassion...

Préférant généralement m'imprégner de l'atmosphère des lieux que je visite plutôt que de lire les pamphlets, j'avais toujours été persuadée que ces statues étaient en métal. Lorsqu'un jour j'appris qu'elles étaient sculptées dans le bois et recouvertes de feuilles d'or, l'ensemble me sembla alors soudain plus léger et plus chaleureux !

La déesse centrale aux yeux de crystal (1254) du célèbre sculpteur Tankei. Elle possède, en théorie, 11 visages et, elle aussi 1000 bras. Classée Trésor National.

La déesse centrale aux yeux de crystal (1254) du célèbre sculpteur Tankei. Elle possède, en théorie, 11 visages et, elle aussi 1000 bras. Classée Trésor National.

Au premier plan, des statues grises de gardiens et de divinités de la nature aux visages farouches, dont celles, célèbres, du tonnerre (portant une enfilade de tambourins) et du vent (tenant un grand sac rempli d'air). Elles illustrent bien la riche imagination des gens d'antan soumis aux forces d'une nature aussi redoutable qu'incomprise.Au premier plan, des statues grises de gardiens et de divinités de la nature aux visages farouches, dont celles, célèbres, du tonnerre (portant une enfilade de tambourins) et du vent (tenant un grand sac rempli d'air). Elles illustrent bien la riche imagination des gens d'antan soumis aux forces d'une nature aussi redoutable qu'incomprise.

Au premier plan, des statues grises de gardiens et de divinités de la nature aux visages farouches, dont celles, célèbres, du tonnerre (portant une enfilade de tambourins) et du vent (tenant un grand sac rempli d'air). Elles illustrent bien la riche imagination des gens d'antan soumis aux forces d'une nature aussi redoutable qu'incomprise.

La visite terminée, je recommande (si à tout hasard vous en avez le temps !) une promenade vers les petits jardins et autour du temple duquel vous pourrez aprécier encore les dimensions. Un moment très "zen". Cela vous permettra également d'exulter votre frustration de ne pas avoir pu prendre de photos à l'intérieur !La visite terminée, je recommande (si à tout hasard vous en avez le temps !) une promenade vers les petits jardins et autour du temple duquel vous pourrez aprécier encore les dimensions. Un moment très "zen". Cela vous permettra également d'exulter votre frustration de ne pas avoir pu prendre de photos à l'intérieur !
La visite terminée, je recommande (si à tout hasard vous en avez le temps !) une promenade vers les petits jardins et autour du temple duquel vous pourrez aprécier encore les dimensions. Un moment très "zen". Cela vous permettra également d'exulter votre frustration de ne pas avoir pu prendre de photos à l'intérieur !La visite terminée, je recommande (si à tout hasard vous en avez le temps !) une promenade vers les petits jardins et autour du temple duquel vous pourrez aprécier encore les dimensions. Un moment très "zen". Cela vous permettra également d'exulter votre frustration de ne pas avoir pu prendre de photos à l'intérieur !

La visite terminée, je recommande (si à tout hasard vous en avez le temps !) une promenade vers les petits jardins et autour du temple duquel vous pourrez aprécier encore les dimensions. Un moment très "zen". Cela vous permettra également d'exulter votre frustration de ne pas avoir pu prendre de photos à l'intérieur !

Sous le ciel d'hiver

Sous le ciel d'hiver

Le temple fut construit sur ordre de Taira no Kiyomori, grand seigneur de guerre, en 1164, détruit par le feu, puis reconstruit environ un siècle plus tard.

Pourquoi précisément 33, intervalles ? C'est le nombre de formes que pourrait prendre la déesse Kannon afin de venir en aide à chacun. Pourquoi 1000 statues, 1000 bras ? Ce nombre renvoie à une signification d'infini...

En conclusion, le Sanjûsangendô pour le caractère unique de son immense salle aux 1001 statues représente pour beaucoup, un incontournable de Kyoto !

 

* Si vous êtes sur place autour du 15 janvier, ce lien en anglais vous présente un évènement auquel vous pourrez assister : 

 

Voilà, bonne visite réelle ou virtuelle !

Kansaijin                                                                                                                                 (auteure de : Une année de ma vie au Japon, lien ci-dessous)

Publié dans KYOTO

Commenter cet article

Michel 22/01/2015 17:48

Bonjour,
Autant que je me souvienne il y a je crois des compétitions de tirs à l'arc dans le temple. Ont elles toujours lieu?
Pour les photos j'avais cru en avoir la 1ère fois que j'y suis allé en 2001, vérification faite ce sont des cartes postales que j'ai mises dans notre album.
Comment voit on Paris depuis le Japon?

Kansaijin 29/01/2015 08:52

Il faut venir au Japon mi-janvier ! ;)

Michel 28/01/2015 18:45

Merci pour le lien.
Cela doit être chouette d'assister au tournoi, j'avais beaucoup apprécié le " Jidaï Matsuri" à Kyoto en octobre 2007

Kansaijin 23/01/2015 06:51

Volià un lien que j'ai trouvé en anglais.
http://www.japan-talk.com/jt/new/kyotos-400-year-old-archery-competition

Kansaijin 23/01/2015 05:54

Bonjour Michel
Oui, ça se passe le dimanche le plus proche du 15 janvier, ca s'appelle Tôshiya, c'est à l'occasion de la fête de la majorité. Des jeunes qui atteingnent l'âge de 20 ans dans l'année scolaire en cours vont mettre leur adresse à l'épreuve pour leur entrée dans la vie d'adulte. Ils le font en costume traditionnel, c'est beau.Un grand énènement il parait.

Albane 20/01/2015 15:43

J'avais déjà entendu parler de ce temple avec ces 1001 statues.
Je n'ai jamais eu l'occasion d'y aller. Un jour peut-être ? :)
En tous cas, ce doit très impressionnant à l'intérieur.
Quand on pense que toutes ces statues ont été dorées à l'or fin...
Nous avons de la chance d'avoir encore de telles splendeurs et de pouvoir les admirer :)
Belle journée !

Kansaijin 21/01/2015 00:05

Bonjour Albane, tu vis aussi au Japon ? Comme tu dis, toutes ces statues dans cette immense salle représentent un travail, une richesse incroyables. Le temple est facile d'accés de la gare de Kyoto, juste 5 mn de bus. Oui, il y a beaucoup de très belles et passionnantes choses au Japon. En effet, c'est une chance dans un contexte d'expatriée pas toujours... évident :) Aussi, je suis contente de pouvoir les partager ! Bonne journée aussi !