Kôbé : Le quartier de Kitano, un "parfum d'exotisme"

Publié le

Kôbé : Le quartier de Kitano, un "parfum d'exotisme"

Niché sur les premières pentes du Mont Rokko qui domine la ville tout en long, le sympathique quartier de Kitano et ses authentiques vieilles maisons de marchands occidentaux de la fin du XIXe siècle, car Kôbé était, alors, l'un des plus importants ports du pays.

Par conséquent, il y règne, pour les Japonais, un irrésistible "parfum d'exotisme" à l'occidentale, qui, pour nous, se traduit justement par un manque de dépaysement !

Kôbé : Le quartier de Kitano, un "parfum d'exotisme"
Kôbé : Le quartier de Kitano, un "parfum d'exotisme"Kôbé : Le quartier de Kitano, un "parfum d'exotisme"
Kôbé : Le quartier de Kitano, un "parfum d'exotisme"Kôbé : Le quartier de Kitano, un "parfum d'exotisme"Kôbé : Le quartier de Kitano, un "parfum d'exotisme"

Ainsi, en visitant ces grandes demeures meublées, je retrouve, paradoxalement, là, au bout du monde, la nostalgie du salon de ma grand-mère !

Kôbé : Le quartier de Kitano, un "parfum d'exotisme"

Même si ultratouristiquement édulcoré et assez kitsch avec ses magasins de souvenirs et autres attractions qui "font occidental", l'endroit garde un certain charme et offre une promenade agréable. Cependant, vous l'avez compris, Kitano ne représente pas un incontournable pour un touriste européen ou américain au Japon, à moins que vous ne soyez résident dans le pays et ayez envie de changer d'air, ou ressentiez soudain la nostalgie du salon de votre grand-mère !

Kansaijin

Publié dans Osaka & Kôbé

Commenter cet article

Michel 31/03/2015 14:47

Cela me rappelle le quartier Glover à Nagasaki, y êtes vous allée?

Kansaijin 01/04/2015 10:42

Oui, je suis allée à Glover à Nagasaki, il y a assez longtemps. C'est vrai, c'est le même type de quartier et les vues sur la mer sont belles