Kyôto : Gion 祇園 et Pontotchô 先斗町 quartiers traditionnels de Geishas

Publié le

Kyôto : Gion 祇園 et Pontotchô 先斗町 quartiers traditionnels de Geishas

Touristiques, mais j'aime bien ces deux quartiers traditionnels, chaleureux avec leurs couleurs et matières naturelles, leurs lanternes de papier, où, furtivement, apparaissent parfois toutes en couleurs et visages blancs, des Geishas, ou Maikos (jeunes apprenties), se faufilant en trottinant d'une maison à une autre afin d'aller animer de leur art différents Zashiki (évènements où les participants sont assis par terre sur des coussins Zabuton dans une pièce à tatamis). Difficiles donc à photographier...

GION

Ses rues et ses jolies façades

Kyôto : Gion 祇園 et Pontotchô 先斗町 quartiers traditionnels de Geishas
Les fenêtres sont couvertes de stores de paille Sudalè afin d protéger les intérieurs des rayons du soleil qui abiment meubles de bois et tatamis. Et les femmes, autrefois, paraissaient aussi plus belles, au teint plus blanc, dans l'ombre du fond de leur maison

Les fenêtres sont couvertes de stores de paille Sudalè afin d protéger les intérieurs des rayons du soleil qui abiment meubles de bois et tatamis. Et les femmes, autrefois, paraissaient aussi plus belles, au teint plus blanc, dans l'ombre du fond de leur maison

Kyôto : Gion 祇園 et Pontotchô 先斗町 quartiers traditionnels de GeishasKyôto : Gion 祇園 et Pontotchô 先斗町 quartiers traditionnels de Geishas
Un rideau Nolèn fendu dans lequel on s'engouffre afin d'accèder à l'intimité d'une maison de thé, d'un bar à saké... Et ce pin dépassant du balcon et qui semble avoir poussé à travers son plancher, une magnifique harmonie. Vous pouvez noter également les petites statuettes de métal, talismans protecteurs, au dessus des entrées...
Un rideau Nolèn fendu dans lequel on s'engouffre afin d'accèder à l'intimité d'une maison de thé, d'un bar à saké... Et ce pin dépassant du balcon et qui semble avoir poussé à travers son plancher, une magnifique harmonie. Vous pouvez noter également les petites statuettes de métal, talismans protecteurs, au dessus des entrées...

Un rideau Nolèn fendu dans lequel on s'engouffre afin d'accèder à l'intimité d'une maison de thé, d'un bar à saké... Et ce pin dépassant du balcon et qui semble avoir poussé à travers son plancher, une magnifique harmonie. Vous pouvez noter également les petites statuettes de métal, talismans protecteurs, au dessus des entrées...

PONTOTCHO

Plus loin, après avoir longé la grande route remplie de circulation jusqu'au théâtre, un pont traverse la rivière Kamogawa 鴨川 (la Rivière aux Canards !), et voilà à droite Pontotchô et ses vieilles maisons. Idéal pour sortir le soir...

 

Vielles maisons de Pontochô bordant la Kamogawa (rivière aux canards. L'été, les terrasses ouvrent leurs portes pour dîner vue sur la rivière, et les couples de jeunes amoureux s'alignent, le soir dans la pénombre du bord de l'eau.

Vielles maisons de Pontochô bordant la Kamogawa (rivière aux canards. L'été, les terrasses ouvrent leurs portes pour dîner vue sur la rivière, et les couples de jeunes amoureux s'alignent, le soir dans la pénombre du bord de l'eau.

Rues étroites bordées de restaurants où l'on a que l'embarras du choix...Rues étroites bordées de restaurants où l'on a que l'embarras du choix...

Rues étroites bordées de restaurants où l'on a que l'embarras du choix...

... et venelles de passage où menant à un étabissement. Non, il n'a pas plu mais le sol a été ainsi aspergé d'eau pour lui donner ce lustre accueillant... et venelles de passage où menant à un étabissement. Non, il n'a pas plu mais le sol a été ainsi aspergé d'eau pour lui donner ce lustre accueillant... et venelles de passage où menant à un étabissement. Non, il n'a pas plu mais le sol a été ainsi aspergé d'eau pour lui donner ce lustre accueillant

... et venelles de passage où menant à un étabissement. Non, il n'a pas plu mais le sol a été ainsi aspergé d'eau pour lui donner ce lustre accueillant

Gion et Pontotcho, même si vous n'avez pas la chance d'apercevoir une Geisha, ou de pouvoir en capturer une sur votre carte mémoire, il est agréable d'y flâner et de se perdre un peu dans les ruelles moins fréquentées. Une belle immersion dans l'ancien Japon traditionnel.

 

Kansaijin

Publié dans KYOTO

Commenter cet article

Michel 31/03/2015 14:43

La dernière fois (en 2013) que nous sommes allés dans Gion le soir il y avait beaucoup, mais beaucoup, de photographes à l'affut. C'est perturbant. C'est vrai qu'ils se concentrent dans l'artère principal et que l'on peut retrouver une atmosphère plus sereine dans les petites rues.

Kansaijin 01/04/2015 10:47

Tant de photographes ? Le mois dernier, il y avait une foule de Chinois qui se filmaient eux-mêmes avec leur portable au bout d'une perche ! Après le matin c'est plus calme...

Kansaijin 20/03/2015 02:59

Quelques personnes m'ont écrit en privé, mais ayant des soucis actuellement avec ma boite mail, je ne peux plus répondre à vos messages par ce biais. Aussi je vous réponds ici.

- A Oriane
Je suis contente que tu apprécies mes "invitations au voyage". En effet, c'est le but de mon blog où je syntéthise et allège mes présentations en essayant de parler de l'essentiel de ce qui me touche sur les différentes choses à voir. Comme tu le dis, je développe davantage Kyoto et le Kansai car j'y habite. Après, oui, je compte aussi essayer d'élargir un peu les horizons vers d'autres régions.

-A Marie :
Les incontournables sur Kyoto et Osaka... A Kyoto, je dirais le Kinkakuji (pavillon d'or), le temple Kyomizu et une promenade dans le quartier de Sannenzaka, et le Ryoanji avec son célèbre jardin sec. Après, une petite promenade à Gion et au marché Ishiki. Après ca dépend de ce que tu recherches, tu peux t'inspirer de mes articles... Pour Osaka aussi. Après il y a aussi le chateau et son beau parc. Sinon, pour une immersion dans le Osaka profond, il y a le site Horizons du Japon écrit par un guide Français spécialiste de la ville qui propose des promenades accompagnées. Bon séjour au Japon !

- A Sylvain
Merci pour tes compliments sur mon blog ^^
Kobé, effectivement, ce n'est pas "le Japon" qu'on recherche au bout du voyage. Il y a aussi son port ou on peut se promener et respirer l'air du large avec des promenades en bateau et son mini chinatown pas loin. Si le images t'inspirent et si tu as le temps, oui, surtout que c'est juste à une demie heure d'Osaka.

Kansaijin