Préf. d'Ôita : Beppu 別府, le tour des "enfers" (Jigoku Méguli 地獄巡り) 1

Publié le

Beppu, drôle de nom à la consonnance pas très japonaise pour cette ville côtière de la préfecture d'Ôita au nord-est de l'île de Kyûshu, et qui veut dire tout simplement (et j'en suis déçue) : La préfecture séparée...

Beppu, district de Kannawa

Beppu, district de Kannawa

Vue sur le district de Kannawa. Non, heureusement, ce ne sont pas des cheminées d'usines, ni des fumées issues de décharges de déchêts polluant l'air, encore moins d'incendies, que l'on voit s'élever ainsi dans le ciel d'entre les immeubles, mais des vapeurs d'eau très chaude surgissant naturellement des entrailles de la terre. En effet, Beppu serait la ville la plus géothermique du monde!

Scènes banales de ville où des vapeurs sulfureuses s'écappent ça et làScènes banales de ville où des vapeurs sulfureuses s'écappent ça et làScènes banales de ville où des vapeurs sulfureuses s'écappent ça et là

Scènes banales de ville où des vapeurs sulfureuses s'écappent ça et là

Par conséquent paradis des bains thermaux, Beppu offre aussi le passionnant et ludique Tour des Enfers (Jigoku Méguli 地獄巡) à visiter. Il s'agit de 8 sources "infernales" dans le sens où il ne vaut mieux pas y finir bouilli, leur température avoisinant les 100 degrés. Chacune d'elle a sa particularité tant au niveau de sa couleur que de sa forme et son atmoshère pour le moins étrange. Bienvenue donc en "enfer". C'est parti...

1 Le Umi Jigoku 海地獄 ou "Enfer de la Mer"

Il proviendrait d'une éruption volcanique d'il y a 1300 ans. Ne vous fiez pas à l'aspect frais du beau bleu de cobalt de ses eaux, elles font 98 degrés. De ses côtés sortent des vapeurs blanches d'une énergie incroyable avec un bruit continu de soufflerie enragée.

Préf. d'Ôita : Beppu 別府, le tour des "enfers" (Jigoku Méguli 地獄巡り) 1
Le petit panier au bout de la tige de bambou sert à cuire des oeufs.Le petit panier au bout de la tige de bambou sert à cuire des oeufs.

Le petit panier au bout de la tige de bambou sert à cuire des oeufs.

Un peu plus haut, une mare chaude brune et fumante elle aussi. N'en trouvant pas le nom, nous l'avons baptisée "l'Enfer du Chocolat".

Préf. d'Ôita : Beppu 別府, le tour des "enfers" (Jigoku Méguli 地獄巡り) 1

A côté, les vapeurs chaudes des sources servent à entretenir un climat tropical au sein d'une serre, où l'on a planté des nénupars d'Amazonie, des fleurs exotiques dont ces magnifiques lotus au parfum délicat, oui, le même que le papier toilettes, mais en beaucoup plus précieux! Un petit "paradis" né de l'"enfer"!

Préf. d'Ôita : Beppu 別府, le tour des "enfers" (Jigoku Méguli 地獄巡り) 1Préf. d'Ôita : Beppu 別府, le tour des "enfers" (Jigoku Méguli 地獄巡り) 1

2 Le Oni-ishi-bôzu-jigoku 鬼石坊主地獄 ou "Enfer des Moines de la Pierre du Diable"

Des mares d'argile grise bouillante qui font des bulles Blupblupblupblup... Non, "pokopokopoko..." corrigent les Japonais. Oui, différence culturelle des onomatopées...mais je trouve tout de même "pokopoko..." trop sec pour ce bruit plus mouillé et visqueux très bien illustré par "blupblup..." ou alors "Beppu-beppu-beppu..."!

Mais quel rapport avec des moines ? C'est tout simplement parce-que ces énergiques bulles rondes et lisses évoquent... des crânes rasés de moines! Il fallait y penser... ou plutôt... être Japonais ou Asiatique pour y penser ! Cela démontre encore l'immense impact de la culture sur l'imaginaire collectif.

 

Préf. d'Ôita : Beppu 別府, le tour des "enfers" (Jigoku Méguli 地獄巡り) 1
Difficile d'en capturer une bien ronde!Difficile d'en capturer une bien ronde!

Difficile d'en capturer une bien ronde!

3 Le Yama Jigoku 山地獄 ou "Enfer de la Montagne"

De larges et hautes volutes de vapeur s'élèvent du pied d'une petite montagne.

Préf. d'Ôita : Beppu 別府, le tour des "enfers" (Jigoku Méguli 地獄巡り) 1
La couleur de l'eau est intéressante aussi

La couleur de l'eau est intéressante aussi

Plus loin, la chaleur obtenue entretient de pauvres animaux sur des espaces restreints, parmi lesquels ce magnifique hippopothame, dont le seul plaisir de vie est de manger les carottes que des touristes hilares lui jettent dans la gueule. (Je hais les zoos). Ils devraient se limiter à ces très beaux cactus du Mexique, enfers d'épines acérées, appelés "chaises de belles-mères" en Espagne.

Préf. d'Ôita : Beppu 別府, le tour des "enfers" (Jigoku Méguli 地獄巡り) 1Préf. d'Ôita : Beppu 別府, le tour des "enfers" (Jigoku Méguli 地獄巡り) 1
Préf. d'Ôita : Beppu 別府, le tour des "enfers" (Jigoku Méguli 地獄巡り) 1

Voilà, rendez-vous au prochain article pour les 5 autres "enfers"... O tanoshimi ni , お楽しみに (réjouissez-vous)!

Kansaijin

Commenter cet article

Michel 17/07/2015 21:06

Nous aussi nous les avons tous faits, et je rejoins Béné certains sont décevants voire attristants je penses aux crocodiles?
Mais à part cette réserve nous avons savourés ces endroits et fait le plein de superbes photos.
À Beppu j'ai utilisé les services du Takegawara Onsen avec ses bains de sables noirs chauds. Inoubliable!

Kansaijin 17/07/2015 23:46

Aah, les bains de sable noir chaud, on ne les a pas faits ceux-là ;) Il y a tant d'expériences uniques à faire au Japon !

Béné 10/07/2015 13:58

Tu les a tous fait ? Je trouve que beaucoup ne valent pas la peine, comme le geyser ou le Yama jigoku.

Kansaijin 10/07/2015 14:32

On s'était posé la question, mais on les a finalement tous fait avec le pass et on n'a pas regretté. Ils ont vraiment tous leur particularité. Le Yama, je l'ai trouvé intéressant quand même...Le geyser, si on n'en a déjà vu un, il y a mieux, c'est vrai.Perso j'étais un peu réticente quand à ceux avec les animaux... Maintenant ça dépend des goûts...

Eva 10/07/2015 08:17

Je savais que Beppu était connu pour ses onsens mais je ne connaissais "Le tour des enfers" ça me donne bien envie d'y aller ^^

Kansaijin 10/07/2015 11:33

C'est à une petite heure d'avion, et avec quelques mileages, le trajet est gratuit ! :)