Kyôto : Le Ninna-ji 仁和寺, temple de la Charité et de l'Harmonie UNESCO

Publié le par Kansaijin

"Le Ninna-ji, passez votre chemin, il n'y a rien à voir" peut-on lire dans un guide ?! que je ne citerai pas. Pourtant c'est un beau temple avec un beau jardin à un crochet en bus ou taxi depuis le Pavillon d'Or. Voilà un aperçu en images...

Kyôto : Le Ninna-ji 仁和寺, temple de la Charité et de l'Harmonie UNESCOKyôto : Le Ninna-ji 仁和寺, temple de la Charité et de l'Harmonie UNESCO
Kyôto : Le Ninna-ji 仁和寺, temple de la Charité et de l'Harmonie UNESCO
La fameuse et photogénique pagode entre les Sakuras en fleurs (ici en bourgeons)

La fameuse et photogénique pagode entre les Sakuras en fleurs (ici en bourgeons)

Ce temple bouddhiste fut fondé en 888 sous ordre de l'empereur Uda (867-931), qui, à la fin de son règne devint prêtre (un rêve de jeunesse!) et s'y retira.

☆L'empereur Uda était littéralement amoureux de son chat ! Subjugué par ses moindres faits et gestes, il le décrit avec passion dans ses mémoires, et ces pages représentent actuellement les descriptions de chat les plus riches de toute l'histoire du Japon! Un peu gêné de toute cette ardeur, l'homme écrit aussi, avec toute la pudeur des sentiments d'un Japonais, que "Vous savez, ce n'est pas que j'aime particulièrement les chats, mais celui-ci m'a été confié par le précédent empereur et cela représente tout le respect que je lui dois". Bien entendu, personne ne l'a jamais cru. Voilà, et tout ceci s'est passé ici, au Ninna-ji. NIAA ! (Miaou, en japonais, car ici les chats non plus ne parlent pas la même langue).

Détruit durant la guerre civle d'Onin (1467-1477), l'ensemble actuel date du 17e siècle.

Une entrée payante à gauche nous ouvre les portes du bâtiment qui donne sur le grand jardin sec...

Kyôto : Le Ninna-ji 仁和寺, temple de la Charité et de l'Harmonie UNESCOKyôto : Le Ninna-ji 仁和寺, temple de la Charité et de l'Harmonie UNESCO
Kyôto : Le Ninna-ji 仁和寺, temple de la Charité et de l'Harmonie UNESCO
Kyôto : Le Ninna-ji 仁和寺, temple de la Charité et de l'Harmonie UNESCOKyôto : Le Ninna-ji 仁和寺, temple de la Charité et de l'Harmonie UNESCOKyôto : Le Ninna-ji 仁和寺, temple de la Charité et de l'Harmonie UNESCO
Kyôto : Le Ninna-ji 仁和寺, temple de la Charité et de l'Harmonie UNESCO

Au Ninna-ji, on peut aussi y dormir à un prix doux comparé à l'hôtellerie traditionnelle. La nuité comprend également, au petit matin, une invitation (pas obligatoire) à la première prière du jour des moines brisant le silence avec leur gong. Et le vaste parc est à nous au lever du jour, au chant des oiseaux... Un confort certes relativement spartiate, mais une belle expérience en immersion dans la sérénité du Japon bouddhiste. Ci-dessous, voilà le lien (n'est-ce-pas que je suis sympa?)

Kansaijin

Publié dans KYOTO

Commenter cet article

Jessica 28/02/2016 12:53

Oui, tu es très sympa :) Merci ! Une nuit en temple me tenterais bien. Je viens de découvrir ton blogue et j'adore !
Une nouvelle fan

Kansaijin 29/02/2016 01:06

Ooh merci, je suis contente :)