Préf. de Mié : le Rocher du Lion - Le sanctuaire Hana no Iwaya - Le sentier de pèlerinage Kumano Kodô UNESCO

Publié le par Kansaijin

LE ROCHER DU LION (SHISHI IWA 獅子巌) UNESCO

En descendant depuis Nagoya, par le nord, après la ville de Kumano 熊野, bordant la plage, ce très beau paysage avec son rocher en tête de lion semblant rugir vers la mer

Préf. de Mié : le Rocher du Lion - Le sanctuaire Hana no Iwaya  - Le sentier de pèlerinage Kumano Kodô UNESCO

On le surnomme parfois : "le Sphinx japonais".

Si l'on s'avance un peu, dans un angle moins latéral, il reçoit une petite langue...

Préf. de Mié : le Rocher du Lion - Le sanctuaire Hana no Iwaya  - Le sentier de pèlerinage Kumano Kodô UNESCO

De face, il disparait complètement. Si, si, ce large rocher posé sur le sable, même s'il n'y parait pas, c'est bien lui, le lion !

 

Le rocher du lion vu de face

Le rocher du lion vu de face

Et la vaste plage déserte s'étend à perte de vue dans le vent...

 

La plage, assez fréquentée l'été

La plage, assez fréquentée l'été

LE SANCTUAIRE HANA NO IWAYA 花の巌神社 UNESCO

Tout près, de l'autre côté de la route, un panneau l'indique, le sanctuaire Hana no Iwaya.

Ce site sacré, qui représente l'une des étapes du chemin de pèlerinage de Kumano (ci-dessous), serait le plus vieux sanctuaire shintoïste du Japon. On viendrait y prier depuis plus de 1000 ans

Après avoir passé sous le Tolii (portique religieux) gris, un chemin forestier  bordé de lanternes de pierre nous mène au pied du rocher qui sert lui-même d'édifice au sanctuaire.

Ce colosse de 45m de haut serait dédié à la divité Izanami, celle qui, selon la légende aurait, avec son époux Izanagi, crée l'archipel japonais. Celle-ci reposerait ici. Mais... les dieux ne sont-ils donc pas immortels ?

Le rocher-sanctuaire Hana no Iwaya à partir duquel sont tendues des cordes sacrées

Le rocher-sanctuaire Hana no Iwaya à partir duquel sont tendues des cordes sacrées

Le site, certes intéressant, n'est, honnêtement, ni grand ni grandiose, mais je reste étonnée que, malgré son importante symbolique, il reste si peu connu des Japonais...

 

LE CHEMIN DE PELERINAGE KUMANO KODO 熊野古道 (vieille route de Kumano)UNESCO

C'est un chemin de pèlerinage vieux de plus de 1000 ans reliant les sites sacrés de la péninsule de Kii, la large prèsqu'île qui s'étend entre Osaka et Nagoya.

Avec le chemin de Saint-Jacques de Compostelle, avec lequel il a d'ailleurs été jumelé, celui-ci fait partie du patrimoine mondial de l'UNESCO.

Ici, pour un aperçu, nous accédons à un tronçon du parcours, à un petit quart d'heure de marche depuis un parking. Excusez-moi de ne plus savoir où il se trouve, pas très loin des sites précédents.

Avec ses grosses dalles de pierre (*attention glissantes, prévoir de bonnes chaussures), il s'enfonce dans la forêt profonde. Une atmosphère légendaire et mystique chargée d'histoire...

Préf. de Mié : le Rocher du Lion - Le sanctuaire Hana no Iwaya  - Le sentier de pèlerinage Kumano Kodô UNESCO
Préf. de Mié : le Rocher du Lion - Le sanctuaire Hana no Iwaya  - Le sentier de pèlerinage Kumano Kodô UNESCOPréf. de Mié : le Rocher du Lion - Le sanctuaire Hana no Iwaya  - Le sentier de pèlerinage Kumano Kodô UNESCO

Un panneau nous indique de "faire attention aux ours", en japonais Kuma 熊, eh oui, nous sommes sur le chemin de Kumano 熊野 "de la Campagne des Ours"! Ceux-ci seraient rares, mais tout de même... Peu rassurée, je me renseigne auprès des promeneurs que nous croisons : "Pas aujourd'hui, c'est dimanche, et ils sont en repos (Yasumi 休み)" me répondent-ils un peu moqueurs...

Beaucoup de Japonais se promènent d'ailleurs dans leurs forêts avec, fixé à leur ceinture, un grelot anti-ours qui éloignerait ces animaux...

Pour ce qui est des informations concrètes concernant l'accès, les visites et les randonnées je vous joins le lien ci-dessous, très complet, et traduit en français:

 

Pas trop trop loin d'ici :

Kansaijin,

auteure du livre ci-dessous

Publié dans Centre & Shikoku

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article