Le château d'Osaka 大阪城 et son grand parc

Publié le par Kansaijin

L'une des entrées
L'une des entrées

Le château d'Osaka 大阪城 (prononcer Ôssaka-djô) date de la fin du 16e siècle. Maintes fois détruit, sa dernière restauration date de 1997. Son histoire est donc houleuse, tout comme celle de celui qui l'a fait construire en tant que symbole de sa puissance, le célèbre gouverneur féodal TOYOTOMI Hidéyoshi (1536-1598).

Le château d'Osaka 大阪城 et son grand parc
Le château d'Osaka 大阪城 et son grand parcLe château d'Osaka 大阪城 et son grand parc

A l'instar du Himéji-djô et du Matsumoto-djô, le Ôssaka-djô ne porte pas de nom d'oiseau, mais son donjon est orné de tigres dorés. Il n'y a jamais eu de tigres au Japon ; l'image viendrait de Chine et de Corée, bases de la culture japonaise. Par l'image de ces animaux, Hidéyoshi, voulait, une fois de plus, témoigner de sa force. Il affectionnait aussi tout particulièrement l'or.

Donjon orné de tigres dorés.

Donjon orné de tigres dorés.

Le château d'Osaka, est entouré d'un vaste parc et représente ainsi une véritable oasis de verdure au milieu de l'immense "désert" de béton urbain. En effet, c'est un peu le "Central Park" des Osakaïtes qui se plaignent souvent du trop peu de verdure de leur ville.

Fin février-début mars, le vaste bois de pruniers (ci-dessous) en fleur est magnifique, ainsi que les Sakuras de début avril le long des remparts.

Bois de pruniers (Umé 梅)

Bois de pruniers (Umé 梅)

A gauche, costumes d'époque, avec des cornes de... cerf?! En haut à droite, l'une des plus grosses pierres que contient l'édifice, pesant plusieurs dizaines de tonnes. Otsukalè-Sama (formule de politesse envers quelqu'un qui vient de fournir un long effort) à ceux qui l'ont transportée jusqu'ici.A gauche, costumes d'époque, avec des cornes de... cerf?! En haut à droite, l'une des plus grosses pierres que contient l'édifice, pesant plusieurs dizaines de tonnes. Otsukalè-Sama (formule de politesse envers quelqu'un qui vient de fournir un long effort) à ceux qui l'ont transportée jusqu'ici.
A gauche, costumes d'époque, avec des cornes de... cerf?! En haut à droite, l'une des plus grosses pierres que contient l'édifice, pesant plusieurs dizaines de tonnes. Otsukalè-Sama (formule de politesse envers quelqu'un qui vient de fournir un long effort) à ceux qui l'ont transportée jusqu'ici.

A gauche, costumes d'époque, avec des cornes de... cerf?! En haut à droite, l'une des plus grosses pierres que contient l'édifice, pesant plusieurs dizaines de tonnes. Otsukalè-Sama (formule de politesse envers quelqu'un qui vient de fournir un long effort) à ceux qui l'ont transportée jusqu'ici.

Le château d'Osaka 大阪城 et son grand parc

Kansaijin

Publié dans Osaka & Kôbé

Commenter cet article

Michel 15/08/2016 09:08

Osakaïtes les habitants d'Osaka et pour Kyoto les kyotoïtes?

Kansaijin 15/08/2016 09:32

Oui ! Et pour Tokyo c'est pareil :)