Le très piquant japonais : Wasabi山葵 et Karashi芥子

Publié le par Kansaijin

La célèbre cascade de Joren (Djôlèn) 浄蓮の滝 à Izu avec sa culture de Wasabi (plus bas)

La célèbre cascade de Joren (Djôlèn) 浄蓮の滝 à Izu avec sa culture de Wasabi (plus bas)

Au milieu de la nourriture Zen au goût délicat, subtil, et souvent peu marqué, voici deux saveurs japonaises phares KALAI (fortes) qui "arrrachent", peut être le plus fortement...du monde! Ooh Japon, pays de contrastes!

Pour les amateurs de sensations fortes, et ça rigole pas, ces saveurs peuvent vous faire "exploser" les sinus, et planter des milliers d'aiguilles dans votre cuir chevelu. Même les Mexicains, qui peuvent ingurgiter sans problème leur pâte de méchants piments rouges à la petite cuiller, hurlent et crachent à l'essai d'un peu de Wasabi ou de Karashi. Des Sushis ou des gâteaux fourrés d'une grande quantité de Wasabi sont d'ailleurs souvent utilisés comme gages pour les jeux télévisés... Suspense et rire assurés du public...

Culture de Wasabi à Izu et racines de WasabiCulture de Wasabi à Izu et racines de Wasabi

Culture de Wasabi à Izu et racines de Wasabi

Tout d'abord le WASABI, une plante semi-aquatique endémique japonaise des eaux pures de montagne. C'est un raifort, vert! et le goût y ressemble. Sa racine, râpée finement est ultilisée comme condiment, essentiellement pour le Sashimi (poisson cru), afin de relever celui-ci, et aussi pour ses propiétés anti-bactériennes, puis avec les nouilles de sarrazin Soba. Sa racine fraichement râpée aurait un goût plus caractéristique et beaucoup moins fort, mais je n'ai pas encore eu l'occasion de le goûter ainsi, car la plupart du temps, le Wasabi est vendu en tube, comme le dentifrice! Et d'ailleurs, il aurait même des propriétés anti-caries!

Wasabi en tube, appelé parfois: le "dentifrice de l'espace!"! Mais ici pas trop vert fluo car sans colorant

Wasabi en tube, appelé parfois: le "dentifrice de l'espace!"! Mais ici pas trop vert fluo car sans colorant

Il existe toutes sortes de produits extravagants et grotèsques au Wasabi, surtout dans les régions productrices, glaces, chocolat vert clair...Je passe mon chemin pour tous ceux-ci, mais j'avoue que les chips au Wasabi vendus un peu partout sont un de mes péchés mignons japonais.

A la maison, il m'arrive d'en parfumer un peu ma mayonnaise, mais surtout, nous mangeons, à la manière de Sashimis (tranches de poisson cru), des tranches d'avocat que nous trempons dans le Shôyû (sauce de soja fermenté) agrémenté d'une petite noix de Wasabi. Au dire de mon homme, la consistance ressemble à un excellent Tolo (thon cru gras, fin, de catégorie supérieure)!

Pour en savoir plus : cet article intéressant

 

Puis le KARASHi (prononcer Kalashi). Ca, c'est la moutarde japonaise, plus jaune et, du point de vue piquant, surpassant plus de 10 fois peut-être la nôtre forte! Elle est, elle aussi, vendue en tube. (Au Japon, on se retrouve avec pas mal de tubes dans son réfrigérateur. Le gingembre aussi prend cette forme-là...). Attention, une pointe de Kalashi en trop suffit à faire "décoller". Par conséquent, à consommer prudemment! Sinon, il ne reste plus qu'à plisser le nez en secouant les mains!

 

Personnellement, j'en mets parfois une noix dans ma vinaigrette, surtout pour la salade de carottes et ça relève bien. Pas mal aussi dans la mayonnaise.

Le très piquant japonais :  Wasabi山葵 et Karashi芥子

Pour les amateurs de KALAAI ! (ça piiique), donc.

Kansaijin

Publié dans À boire & à manger

Commenter cet article

Yuni 01/09/2016 13:14

Merci pour cet article, j'ai appris quelques petites choses. Je ne connais pas du tout le Karashi et c'est la première fois que j’en entends parler.