Osaka : Le Konjakukan 今昔館, immersion dans la vie à Osaka de l'ère Edo (1603-1868) à nos jours

Publié le par Kansaijin

Le Konjakukan  今昔館, ou en anglais : Museum of Housing and Living d'Osaka, à l'intérieur d'un immeuble, est un endroit intéressant et sympathique, idéal pour être au chaud une journée froide, au frais lors d'une journée trop chaude, et au sec lorsqu'il pleut!

La visite commence par une vue d'ensemble sur les toits d'une très belle réplique d'un quartier d'Osaka en 1830...

Vue d'ensemble sur un quartier de la ville vers 1830. J'adore ces balcons perchés sur les toits en guise de sèches-linge où je mettrais bien quelques chaises et une table pour prendre mon petit-déjeuner, boire un thé avec un bon livre... Et ils exitent même ENCORE! J'en ai aperçu du train pas loin d'entrer à Osaka en venant de Kobé!

Vue d'ensemble sur un quartier de la ville vers 1830. J'adore ces balcons perchés sur les toits en guise de sèches-linge où je mettrais bien quelques chaises et une table pour prendre mon petit-déjeuner, boire un thé avec un bon livre... Et ils exitent même ENCORE! J'en ai aperçu du train pas loin d'entrer à Osaka en venant de Kobé!

Puis, nous descendons l'escalator afin d'aller nous promener dans ce véritable décor de cinéma! Il est même possible de louer un kimono comme l'ont fait les gens sur les photos qui suivent...

Osaka : Le Konjakukan 今昔館, immersion dans la vie à Osaka de l'ère Edo (1603-1868) à nos jours

Nous nous trouvons tout d'abord dans une rue commerçante avec ses différentes boutiques. On pourra s'essayer aux jeux d'adresse japonais d'autrefois, bien avant l'apparition de la télé et des jeux vidéos, comme le Kendama, la Koma (toupie)... , au pliage de tissu Furoshiki...

1) masques du magasin de jouêts 2-3) magasins d'objets étrangers 4) Pharmacie1) masques du magasin de jouêts 2-3) magasins d'objets étrangers 4) Pharmacie
1) masques du magasin de jouêts 2-3) magasins d'objets étrangers 4) Pharmacie1) masques du magasin de jouêts 2-3) magasins d'objets étrangers 4) Pharmacie

1) masques du magasin de jouêts 2-3) magasins d'objets étrangers 4) Pharmacie

Puis on pénètre dans les ruelles, avec les maisons, jardins, dans lesquels on peut entrer, s'asseoir sur les Engawa, ces bandes de sol dépassant des intérieurs et qui donnent sur l'extérieur... De jolies photos à faire, même si les miennes sont toutes ratées.

 

Les chiens sont, bien sûr, des faux, ainsi que les Japonais (ce sont, en  majeure partie, des Chinois)!

Les chiens sont, bien sûr, des faux, ainsi que les Japonais (ce sont, en majeure partie, des Chinois)!

J'ai été frappée par l'étroitesse des maisons du petit peuple, où l'habitat se résume à Trois ou quatre tatamis! En même temps, ces habitations donnant sur la rue animée semblaient apporter une joyeuse convivialité...

Ce que j'ai aimé aussi, c'est que l'on peut y expérimenter, en quelques minutes, l'ambiance d'un orage, le crépuscule, la nuit, jusqu'au lever du jour avec tous les bruitages associés, comme les insectes du soir, le chant du coq du petit matin...

Osaka : Le Konjakukan 今昔館, immersion dans la vie à Osaka de l'ère Edo (1603-1868) à nos joursOsaka : Le Konjakukan 今昔館, immersion dans la vie à Osaka de l'ère Edo (1603-1868) à nos jours
Osaka : Le Konjakukan 今昔館, immersion dans la vie à Osaka de l'ère Edo (1603-1868) à nos joursOsaka : Le Konjakukan 今昔館, immersion dans la vie à Osaka de l'ère Edo (1603-1868) à nos jours
Un coin de rue avec un puits et des toilettes

Un coin de rue avec un puits et des toilettes

Et, non, non, ce n'est pas fini, il reste encore une grande salle à visiter, avec différents montages de l'ère Edo (1603-1866) aux années 60.

Le festival de Tenjin, qui existe encore aujourd'hui, mais bien sûr, ce sont de hauts buildings modernes qui longent la rivière

Le festival de Tenjin, qui existe encore aujourd'hui, mais bien sûr, ce sont de hauts buildings modernes qui longent la rivière

Dans de gros cubes de verre, de magnifiques miniatures de morceaux de ville, remplies de scènes  où les personnages ne dépassent pas la taille d'un demi-pouce! Les détails sont saisissants! Je me suis lancée avec joie dans toute une série de photos macro.

Toujours ces petites terrasses à faire sécher le linge, tout, ça est trop mignon!Toujours ces petites terrasses à faire sécher le linge, tout, ça est trop mignon!
Toujours ces petites terrasses à faire sécher le linge, tout, ça est trop mignon!

Toujours ces petites terrasses à faire sécher le linge, tout, ça est trop mignon!

Osaka : Le Konjakukan 今昔館, immersion dans la vie à Osaka de l'ère Edo (1603-1868) à nos jours
Osaka : Le Konjakukan 今昔館, immersion dans la vie à Osaka de l'ère Edo (1603-1868) à nos joursOsaka : Le Konjakukan 今昔館, immersion dans la vie à Osaka de l'ère Edo (1603-1868) à nos joursOsaka : Le Konjakukan 今昔館, immersion dans la vie à Osaka de l'ère Edo (1603-1868) à nos jours

Je ne savais pas qu'après le guerre, certains, dont la maison avait été détruite, vécurent, de 1948 à 1952 dans de vieux camions aménagés!

Osaka : Le Konjakukan 今昔館, immersion dans la vie à Osaka de l'ère Edo (1603-1868) à nos jours

Puis vinrent les premiers "HLM" dont il reste, encore aujourd'hui quelques spécimens. Les gens étaient heureux de ce nouveau confort moderne, tellement pratique, avec un balcon même, où ils découvrirent la télévision!

Dans les scènes d'intérieur, les personnages sont plus grands et doivent faire la taille d'une main.
Dans les scènes d'intérieur, les personnages sont plus grands et doivent faire la taille d'une main.Dans les scènes d'intérieur, les personnages sont plus grands et doivent faire la taille d'une main.

Dans les scènes d'intérieur, les personnages sont plus grands et doivent faire la taille d'une main.

☆Attention, ne partez pas trop vite! Les box de verre où se trouvent les miniatures, après un certain temps, laissent place, pour chaque théme à une scène de vie quotidienne en détail en beaucoup plus grand. La première se lève, et l'autre la remplace en montant d'en bas, et vice-versa.

Il y a des objets en taille réelle également, comme ce vieil appareil de chauffage que j'avais pris pour une radio, et l'un des premiers autocuiseurs à riz...

Osaka : Le Konjakukan 今昔館, immersion dans la vie à Osaka de l'ère Edo (1603-1868) à nos joursOsaka : Le Konjakukan 今昔館, immersion dans la vie à Osaka de l'ère Edo (1603-1868) à nos jours

Comme en Europe, la vie à ces époques ne devait vraiment pas être facile, mais les gens ne furent, apparemment pas moins heureux, voire plus, qu'aujourd'hui?!  Ou sont-ce juste des sets filtrés idylliques et idéalisants de la vie d'autrefois, au temps des femmes soumises à des maris colocataires Teishi-kampaku (machos)? Je ressens une chaleur, une convivialité, une authenticité qui semble beaucoup moins exister aujourd'hui...

C'est drôle, plus de 90 pourcent des visiteurs venaient de pays d'Asie hors Japon, de Chine pour la plupart, et ce sont ceux-là qui portents les Kimonos sur les photos, comme la plupart des gens qui portent des Kimonos dans les sites touristiques japonais d'ailleurs, et je n'y ai aperçu que deux Occidentaux!

☆L'endroit se trouve juste au dessus de la sortie 3 de la gare de métro : Tenjinbashisuji-6-chome (ouf).

Pour davantage de détails, voici ce lien en anglais :

Kansaijin

Ci-dessous, mon livre, maintenant téléchargeable pour 1,99 euros seulement

Publié dans Osaka & Kôbé

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article