Kôbé: Le jardin japonais Sôrakuèn 相楽園

Publié le par Kansaijin

A quelques minutes à pied de la gare de Motomachi, c'est peut-être l'endroit le plus japonais de Kôbé, cette ville qui attire pour son "parfum d'exotisme", avec ses quelques édifices de style occidental, son Chinatown...

Entrée du jardin

Entrée du jardin

Sôrakuen, est un jardin traditionnel, une oasis, où, au milieu du béton urbain, chantent des cascades et des ruisseaux.

Construit à la fin du 19e siècle, il fit partie de la résidence d'un particulier. Appartenant maintenant à la ville de Kôbé, il est ouvert au public depuis 1941.

La promenade est très nature, par des chemins de terre au milieu de la verdure, des escaliers de pierre, des dalles sur l'eau...

Sôrakuèn 相楽園, ou : le Jardin où l'on se sent bien ensemble, voilà...

 

 Kôbé: Le jardin japonais Sôrakuèn 相楽園
 Kôbé: Le jardin japonais Sôrakuèn 相楽園 Kôbé: Le jardin japonais Sôrakuèn 相楽園
 Kôbé: Le jardin japonais Sôrakuèn 相楽園
 Kôbé: Le jardin japonais Sôrakuèn 相楽園 Kôbé: Le jardin japonais Sôrakuèn 相楽園
 Kôbé: Le jardin japonais Sôrakuèn 相楽園 Kôbé: Le jardin japonais Sôrakuèn 相楽園 Kôbé: Le jardin japonais Sôrakuèn 相楽園

Ci-dessous, la place où l'on s'assied pour boire le thé accompagné parfois d'un petit en-cas en vente à la gargotte d'en face. Ici, désertée car trop de soleil.

 Kôbé: Le jardin japonais Sôrakuèn 相楽園

Au fond, deux maisons Ijinkan, d'anciens marchands étrangers de la fin du 19e siècle. C'est la touche "Kôbé".

 Kôbé: Le jardin japonais Sôrakuèn 相楽園 Kôbé: Le jardin japonais Sôrakuèn 相楽園
 Kôbé: Le jardin japonais Sôrakuèn 相楽園

Le Sôrakuèn? Une belle pause nature au coeur de la ville de Kôbe. Quelques bancs, pour boire un thé, grignotter, lire un livre... Aujourd'hui, ce fut particulièrement magnifique grâce à la pleine floraison des azalées (Tsutsuji), de fin avril à début mai. Mais le site est beau toute l'année. Chaque saison apporte ses couleurs, son atmosphère.

Kansaijin

Commenter cet article