Préf. de Mié : Les Méoto-Iwa ou "rochers mariés"

Publié le

Préf. de Mié : Les Méoto-Iwa ou "rochers mariés"

Dans le bleu de l'océan, à l'orée de la petite ville de Futami 二見, pas très loin des très célèbres sanctuaires Isé Jingû, la poésie d'un paysage où l'on a marié deux rochers, reliés par une corde sacrée, les Méoto-Iwa 夫婦岩, littéralement : "rochers mari et femme". Chers féministes invétérés, j'espère que vous pardonnerez aux Japonais la petite taille du rocher représentant la dame (4m de haut) par rapport à celle du monsieur (9m), proportions sans doute plus appropriées à l'idée d'une mère et de son enfant, je le concède, mais l'image est si belle !

Hotel Resort Inn FutamiHotel Resort Inn FutamiHotel Resort Inn Futami

Hotel Resort Inn Futami

Nous avons dormi tout près, à l'hôtel Resort Inn Futami (ci-dessus) avec Furo (espaces de bains à la japonaise que l'on peut utiliser en privé avec clé à fermer (rare dans un hôtel de ce standing simple). Vagues en bruit de fond, hauts pins se dessinant dans le ciel au bord de la mer, ceux qui, le lendemain, nous conduiront pour une petite promenade à pied (une dizaine de minutes) baignée d'embruns jusqu'aux Méoto-iwa...

Le petit sanctuaire Okitama bordant la merLe petit sanctuaire Okitama bordant la mer
Le petit sanctuaire Okitama bordant la merLe petit sanctuaire Okitama bordant la mer

Le petit sanctuaire Okitama bordant la mer

On dit aussi que ces deux rochers représenteraient Izanami et Izanagi, le dieu et la déesse shintos créateurs de l'archipel japonais. La corde de paille, appelée Shiménawa pèse tout de même une tonne ! Elle est renouvelée trois fois l'an dans un cérémonial traditionnel, le 5 mai, le 5 septembre et à la mi-décembre.
On dit aussi que ces deux rochers représenteraient Izanami et Izanagi, le dieu et la déesse shintos créateurs de l'archipel japonais. La corde de paille, appelée Shiménawa pèse tout de même une tonne ! Elle est renouvelée trois fois l'an dans un cérémonial traditionnel, le 5 mai, le 5 septembre et à la mi-décembre.
On dit aussi que ces deux rochers représenteraient Izanami et Izanagi, le dieu et la déesse shintos créateurs de l'archipel japonais. La corde de paille, appelée Shiménawa pèse tout de même une tonne ! Elle est renouvelée trois fois l'an dans un cérémonial traditionnel, le 5 mai, le 5 septembre et à la mi-décembre.

On dit aussi que ces deux rochers représenteraient Izanami et Izanagi, le dieu et la déesse shintos créateurs de l'archipel japonais. La corde de paille, appelée Shiménawa pèse tout de même une tonne ! Elle est renouvelée trois fois l'an dans un cérémonial traditionnel, le 5 mai, le 5 septembre et à la mi-décembre.

Sur le site, on se retrouve souvent nez à nez avec ... des grenouilles, de pierre, de métal... nous regardant de leurs yeux globuleux ! C'est la 無事かエル Buji Kaéru. Il s'agit là d'un jeu de mots, comme on le fait souvent en japonais. Kaéru signifie "grenouille" aussi bien que "rentrer à la maison", devant quoi l'on a ajouté Buji, qui veut dire "sans incident". Ces grenouilles apporteraient ainsi la bonne fortune pour le chemin du retour des visiteurs. Pour celles immergées dans le petit bassin, verser de l'eau sur leur tête en formulant un voeu aiderait à le faire exaucer.

Grenouilles protectrices et porte-chanceGrenouilles protectrices et porte-chanceGrenouilles protectrices et porte-chance

Grenouilles protectrices et porte-chance

Arrivés par le bord de mer, nous revenons vers l'hôtel par les rues calmes de la petite ville...

Préf. de Mié : Les Méoto-Iwa ou "rochers mariés"Préf. de Mié : Les Méoto-Iwa ou "rochers mariés"
Préf. de Mié : Les Méoto-Iwa ou "rochers mariés"

Les Méoto-Iwa...deux rochers dans la mer parmi tant d'autres, rien d'extraordinaire en somme... si ce n'est cette corde sacrée qui les relie donnant au paysage son caractère si romanèsque, si exotiquement japonais ! On s'adonne volontiers à toutes sortes de fantaisies photographiques avec ce site, donnant parfois même la fausse et ingrate impression que les rochers sont colossaux, mesurant pour le plus grand une trentaine environ de mètres de haut, comme ce fut le cas pour moi, plus que déçue lors de mon premier voyage là-bas. A voir donc sans préjugés et avant les cartes postales ! 

En juin, le soleil se lève juste sur la corde ! Armez-vous alors de patience, de courage (lever aux aurores) et de chance (météo incertaine car saison des pluies) pour la prise de votre vie ! Cependant, ne venez pas pour le coucher, car c'est de l'autre côté !

Voilà, je me suis aussi amusée un peu...

Préf. de Mié : Les Méoto-Iwa ou "rochers mariés"

Meilleurs voeux de bonheur en couple, particulièrement si vous êtes avec un(e) Japonais(e) ;)  !

Bien à vous

Kansaijin

Publié dans Centre & Shikoku

Commenter cet article

Kansaijin 19/06/2015 06:28

Bonjour Michel O Hisashiburi !
Que ça doit être triste de se retrouver seul dans un Ryokan ! L'hôtel où nous étions, au bord de la mer à 10mn des Méoto-Iwa était archi complet ! Par contre, nous étions les seuls clients au restaurant tout en haut. A se demander où les clients ont mangé, parce que dans les parages, aucun restaurant. significatif ! Enfin, ça contraste bien avec des foules des Métros de Tokyo ou Osaka !

Michel 18/06/2015 21:44

Bonsoir,
Nous étions allés à Isé en 2001 et y sommes retournés en automne 2011. Je partage tout à fait le point de vue de Stéphanie. Quand nous sommes arrivés dans le Ryokan Asanokan (le même qu'en 2001) il n'y avait personne. Nous étions les seuls clients. Quand à la gare de Futaminoura pas un chat. Mais l'endroit est magnifique, le ryokan donne sur la mer et partir très tôt pour une promenade aux rochers mariés se fait comme dans un rêve de Japon.

Kansaijin 10/06/2015 14:02

Bonsoir Stéphanie
Tu as vu beaucoup d'hôtels abandonnés en ville ? Je n'ai pas fait attention. Mais il y en a beaucoup à travers le pays, et c'est un côté du Japon que je n'aime pas, assez glauque. Ce sont des vestiges de la bulle économique qu'ils n'ont même plus les moyens d'arracher. Eh oui, les sento ! Ca par contre j'aime ! ;)

stephanie 10/06/2015 09:39

Je m'y suis rendue il y a peu, j'ai bien aime aussi., mais comme tu le dis je m'attendais a plus grand!!!
La plupart des hotels abandonnes de la ville creent une atmosphere un peu particuliere aussi.Je suis passee aussi a Izu biensur, c'est a faire une fois! J'en ai profite pour tester un sento du coin aussi :)